èƵ

Joël Godin parle de son rôle de député aux élèves de Donnacona

Photo de Gaétan Genois
Par Gaétan Genois
Joël Godin parle de son rôle de député aux élèves de Donnacona
La classe de secondaire 5 de l'enseignante Isabelle Garneau. (Photo : Gaétan Genois)

La mission d’un député s’adresse également aux jeunes, ça va de soi. Le député fédéral Joël Godin l’a bien compris. Il était de passage à l’École secondaire Donnacona le 14 mai où il est venu à la rencontre de la classe de l’enseignante Isabelle Garneau pour expliquer son rôle.

Cette classe de secondaire 5 a réalisé un voyage humanitaire en République dominicaine du 19 au 26 janvier, voyage pour lequel la classe a obtenu la commandite du député.

Joël Godin s’est adressé aux étudiants et étudiantes afin de leur expliquer ce qu’était son rôle de député.

Le législateur

Le député est avant tout un législateur, qui passe 26 semaines par année au Parlement fédéral à Ottawa. « On veut améliorer la loi pour qu’elle soit meilleure et cette loi va s’appliquer dans votre quotidien. C’est important ce que l’on fait parce que ça peut changer la qualité de vie qu’on a. »

Son principe comme député est de travailler pour améliorer le quotidien des gens. « Vous, vos parents, vos grands-parents, vos frères et soeurs », précise-t-il.

« Ce qui est important, c’est de se rappeler d’où on vient. Je viens de Portneuf Jacques-Cartier et je défends les intérêts de mon comté, pour toutes les lois, que ce soit l’assurance emploi, l’aviation, l’environnement, Postes Canada, les centres de détention comme celui qu’on a à Donnacona. »

Bureau de comté

L’autre volet du travail de député est sa présence à son bureau de comté. Son rôle est entre autres de répondre aux citoyens qui ont des problèmes avec les instances fédérales. « On a accès à un palier supérieur pour faire avancer vos dossiers », assure le député.

Dans sa circonscription, le député doit faire beaucoup de sorties pour rencontrer les gens, ceci afin de savoir ce dont les gens ont besoin.

Joël Godin fait le trajet de quatre heures et demie en voiture, toutes les fins de semaine pour être présent dans son comté. « Ces heures-là, je ne les ai pas avec ma conjointe, avec ma famille, mes amis. Si je ne veux pas ça, j’ai seulement à ne pas me représenter. Mais je vous annonce que je vais me représenter lors de la prochaine élection fédérale. »

Appel aux femmes

« La fonction de député est ouverte à tout le monde, des gens comme vous et moi. Le Parlement canadien représente la société. »

Dans le même élan, il a lancé un appel aux femmes, puisque bien que les choses aient évolué, la politique reste beaucoup un monde d’hommes.

Croyez en vous

Joël raconte qu’il rêve d’être politicien depuis l’âge de six ans. C’est son grand-père Louis Philippe Antoine Bélanger, alors député de Charlevoix Saguenay, qui lui a donné la piqûre.

« C’est important d’avoir une èƵ, des rêves. Croyez en vous », leur a imploré le député.

 Joël Godin a rappelé aux élèves que ce sont eux qui prendront soin de nous plus tard.

Voyage humanitaire

Les élèves ont profité du reste de la période pour parler de leur voyage humanitaire à Los Brazos en République dominicaine. « On a parlé de ce qu’on avait fait là-bas, ce que ça avait changé pour les jeunes, comment ils ont vécu leur expérience, qu’est-ce qui les a surpris. »

« Mon plus grand bonheur, ça a été de voir chaque jeune jumelé avec un enfant de là-bas, exprime Isabelle Garneau. Tout le monde avait l’air heureux. Tous avaient la satisfaction d’avoir pu aider, et étaient heureux des liens qui se sont créés avec les jeunes de là-bas ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires