èƵ

Double exposition de l’oeuvre de Pierre Lahoud

Photo de Gaétan Genois
Par Gaétan Genois
Double exposition de l’oeuvre de Pierre Lahoud
Le coeur du village de Grondines en été. (Photo : Pierre Lahoud)

Les oeuvres du photographe et historien Pierre Lahoud feront l’objet de deux expositions parallèles dans les institutions muséales que sont le Moulin de La Chevrotière et le Vieux Presbytère de Deschambault. L’exposition aura lieu du 15 juin au 6 octobre, et le vernissage le 16 juin.

Les deux expositions sont à partir de l’oeuvre de Pierre Lahoud, mais sont présentées différemment dans les deux lieux animés par Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines (CPDG).

Le Vieux Presbytère présente l’exposition Prendre paysage. Elle se compose de paysages de Deschambault-Grondines pris du haut des airs par cet artiste dont toute la production photographique est aérienne.

« Pierre survole le ϳé en général, mais il a un intérêt particulier pour les villages qui présentent une valeur patrimoniale reconnue. Il a couvert Deschambault de façon très èƵnée depuis des décennies », énonce la directrice générale de CPDG, Éliane Trottier. Le choix des oeuvres a été fait parmi les plus belles photos de Pierre Lahoud. Certaines sont des commandes expresses faites par CPDG aux fins de cette exposition, qui contiendra donc des exclusivités jamais présentées à ce jour.

Photo noir et blanc du site de la ferme expérimentale (1979). Photo : Pierre Lahoud

Qualité des paysages

« L’objectif de ce volet du projet est vraiment de susciter une appréciation de la qualité des paysages de Deschambault-Grondines, mais aussi d’inviter le public à réfléchir à la valeur culturelle de nos paysages », indique la d.g.

C’est notamment pour cette raison que des photos plus anciennes sont intégrées à cette manifestation artistique. 

Cent pour cent des oeuvres sont de Pierre Lahoud, mais certaines offrent un petit retour dans le temps. Une trentaine d’oeuvres grand format pour la plupart, orneront les murs des trois étages du Vieux Presbytère. Le public sera invité à un volet participatif via une activité particulière et originale qui se passera au grenier de l’édifice. Les gens pourront mettre leurs propres couleurs sur des photos noir et blanc, à l’aide de matériel de broderie qui sera disponible sur place.

Le cœur du village de Deschambault en hiver. Photo : Pierre Lahoud

Participation portneuvoise

Au Moulin de La Chevrotière dans le cadre de l’exposition intitulée Voir le territoire, les oeuvres du photographe ont été soumises à onze artistes québécois, lesquels ont été invités à en choisir une et à présenter une oeuvre artistique directement inspirée par cette image. Les expressions artistiques de ces créateurs, tous portneuvois, toucheront des disciplines variées, telles la peinture, les arts textiles, la céramique et la littérature. « On réfléchit sur le territoire à travers plusieurs médias artistiques. Cette année, on a vraiment voulu mettre l’accent sur les créateurs de notre région au Moulin de La Chevrotière », explique Mme Trottier.

Les artistes de ce volet sont Sonia Beauchesne, Michèle Bédard, Normand Génois, Karine Gosselin, Marie-Hélène Martin, Yannick Pouliot, Cathy Raymond, Agnès Riverin, Patrick Roy et le tandem Denis Baribault et Odile Pelletier.

Dates d’ouverture

L’exposition est ouverte au public, tous les jours du 15 juin à la mi-août, et par la suite, cinq jours par semaine jusqu’au début octobre. La plupart des artistes seront présents au vernissage du 16 juin à compter de 14 heures au Vieux Presbytère.

Outre la broderie collective du Vieux Presbytère mentionnée ci-haut, un casse-tête géant illustré des photos de M. Lahoud pourra être réalisé à l’extérieur.

Le photographe aérien Pierre Lahoud en plein vol. Photo : Offerte par CPDG

DzԴéԳ

À noter que le 5 septembre en soirée, une conférence sous le thème La beauté disparaît, si on n’y fait pas attention, sera au programme à l’église Saint-Joseph de Deschambault. L’exposition est rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement du ϳé, de la MRC de Portneuf, du programme d’aide pour les institutions muséales et de la municipalité de Deschambault-Grondines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires