èƵ

Neuf médailles d’or et une mention honorifique pour le photographe Yvan Bédard

Photo de Gaétan Genois
Par Gaétan Genois
Neuf médailles d’or et une mention honorifique pour le photographe Yvan Bédard
ϳé. Derrière le ruisseau. Médaille d'or. Catégorie nature, paysage. (Photo : Yvan Bédard)

Depuis trois ans, le photographe neuvillois Yvan Bédard participe à la compétition de haut calibre du London Photography Awards. Sa plus récente participation lui aura valu neuf médailles d’or et une mention honorifique.

Pendant la pandémie, les ventes en galerie d’art avaient énormément baissé et il était impossible de donner des cours. C’est ainsi que le photographe neuvillois Yvan Bédard s’est retrouvé privé de ses sources de revenus. 

« Je me suis mis à participer à des compétitions de photo de niveau international, en voyant ce qui marche bien ou moins bien », raconte-t-il.

Il a donc soumis ses oeuvres à différents concours sans grand succès. Au début, il regardait les photos gagnantes, prenait connaissance de qui étaient les membres du jury et envoyait des photos dans les styles qu’il croyait pouvoir plaire au jury.

Î---Ѳ𾱲Ա. Redonner vie à un monument. Médaille d’or, catégorie photographie éditoriale, voyage. Photo : Yvan Bédard

Neige et grands espaces

« À un moment donné, je me suis dit je vais envoyer ce que moi j’aime le plus. J’ai réalisé qu’on a quelque chose ici qui est exotique pour 95 % de la planète, c’est la neige et les grands espaces. »

Dans un style minimaliste, ses sujets veulent représenter ce qu’il appelle notre ϳé à nous, dans lequel il se retrouve. On dit toujours qu’on photographie mieux ce qu’on connaît et ce qu’on aime. Pour lui, c’est un arbre seul dans un champ, un bout de clôture en hiver, une maison, une grange.

« Finalement, en soumettant ces photos, j’ai commencé à avoir du succès, j’ai commencé à me faire connaître », annonce-t-il.

Neuville, Marais Provancher. Brouillard matinal au marais. Médaille d’or, catégorie minimaliste, paysage. Photo : Yvan Bédard

London Photography Awards

Depuis trois ans, il participe à la compétition de haut calibre du London Photography Awards. Sa plus récente participation lui aura valu neuf médailles d’or et une mention honorifique.

Le concours se divise en dix grandes catégories, de nombreuses sous-catégories et reçoit des milliers d’oeuvres photographiques de partout dans le monde. Yvan Bédard s’est inscrit dans les catégories Photos artistiques, Nature et Minimalisme. Les six photographies soumises ont été prises au Marais Léon-Provancher de Neuville, dans des rangs de Saint-Augustin et ϳé, en plus d’une aux Î---Ѳ𾱲Ա.

« Il est important que les Portneuvois réalisent qu’il est possible de percer à l’international et d’avoir du succès pour un p’tit gars de chez nous! », dit Yvan Bédard en épilogue.

Le photographe Yvan Bédard. Photo : Offerte par Danielle Giguère

La Galerie FotoNostrum

Un deuxième élément majeur vient souligner cette reconnaissance internationale.

Après une exposition de six photos minimalistes de nos hivers ruraux en mai 2024, laquelle a reçu beaucoup d’éloges, la galerie FotoNostrum de Barcelone lui a offert un contrat pour le représenter sur le plan international.

FotoNostrum est une des plus importantes galeries d’art photographique en Europe et dans le monde.

Avec à son actif près d’une centaine de prix internationaux, Yvan Bédard y a été intégré dans la catégorie la plus prestigieuse dédiée aux connaisseurs. Il s’y retrouvera parmi de grands photographes, comme Steve McCurry dont la photo d’une jeune Afghane aux yeux verts a fait la couverture du National Geographic. Il sera le premier Canadien représenté par cette galerie. Ses oeuvres seront sur leur galerie en ligne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires