èƵ

Fleurs La Garance : des arrangements imprégnés d’une créativité florissante

Contenu commandité par la MRC de Portneuf / Rédaction : Mathieu Hardy, Courrier de Portneuf
Fleurs La Garance : des arrangements imprégnés d’une créativité florissante
Marie-Hélène (debout) et Geneviève Robert (au premier plan) sont à l'origine de la ferme florale La Garance, qui est située à Neuville. (Photo : Offerte par Fleurs La Garance)

Voilà quelques années que les soeurs Robert se sont lancées à pieds joints pour lancer Fleurs La Garance. Toutes deux stimulées par la créativité que leur insufflent l’art floral, elles font croître leur ferme florale avec l’appui de leurs parents et des autres membres de leur famille.

D’une saison à l’autre, Geneviève s’investit de plus en plus pour développer différents créneaux de l’entreprise, qu’elle dirige désormais avec l’appui de ses quatre enfants et de son conjoint. Toujours présents, sa soeur Marie-Hélène et ses parents contribuent encore au succès de l’entreprise familiale.

Actuellement, les fleurs cultivées par Fleurs La Garance se trouvent sur une terre agricole louée à un agriculteur de Donnacona. Un peu moins d’un hectare contient la production pour la saison en cours.

L’appel de la terre

«J’ai lancé l’entreprise en ne sachant pas où j’allais aboutir. Mais j’avais le goût de me retrouver les mains dans la terre», confie Geneviève, pas peu fière de compter parmi les fermes florales qui émergent au ϳé.

D’essai en essai, d’abord, sur une parcelle de terre de son voisin, la productrice en est arrivée à développer une offre de produits et une culture qui permettent à son entreprise, dont l’atelier de création situé à Neuville est ouvert sur rendez-vous, de se distinguer.

Créativité décuplée

Aussitôt qu’elle est en contact avec les fleurs, Geneviève prend conscience que sa créativité est décuplée. Elle se donne des défis, explore et fait des agencements qui stimulent à la fois les sens de la vue, de l’odorat et du toucher. Les mariages étonnants sont souvent les plus appréciés, selon l’entrepreneure.

La fleuriste en elle apprécie l’imperfection dans la culture des fleurs. «L’imperfection crée la perfection», mentionne-t-elle. Geneviève adore particulièrement marier les fleurs fraîches et les fleurs séchées dans un bouquet.

Bouquets écoresponsables

L’achat de bouquets produits par des fermes florales comme celles de Fleurs La Garance constitue un geste écoresponsable en plus d’encourager l’achat local. En plus de recevoir de plus en plus de demandes en vue de mariages, le bouche-à-oreille permet à l’entrepreneure d’accueillir un nombre croissant de clients à son atelier situé à Neuville. Les bouquets et les arrangements floraux vendus à un prix accessible par Fleurs La Garance sont aussi offerts dans certains marchés publics, dont celui de Deschambault, pendant l’été. Les lieux et les dates des présences à ces marchés sont publiés dans le site Internet de Fleurs La Garance, sous l’onglet پé. Certains fleuristes de la région vendent, à l’occasion, ces fleurs cultivées dans la région.

Pour mieux connaître l’entreprise et ses produits, les amateurs de l’art floral sont invités à suivre Fleurs La Garance sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram.

Projets

La tête pleine de projets, Geneviève et son conjoint, qui s’implique de plus en plus dans l’entreprise qui conserve un caractère familial, souhaitent continuer leur progression florissante en affaires dans Portneuf. «Dans les prochaines années, on veut vraiment s’intégrer dans la communauté», mentionne Geneviève Robert. Elle caresse plusieurs projets, dont celui d’acquérir un petit lopin de terre pour la culture et y ouvrir un kiosque de vente ouvert au public pendant la haute saison.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires